Access to Land & Tenure Security

Land tenure is the relationship, whether legally or customarily defined, among people, as individuals or groups, with respect to land. (For convenience, "land" is used here to include other natural resources such as water and trees.) Land tenure is an institution, i.e., rules invented by societies to regulate behaviour. Rules of tenure define how property rights to land are to be allocated within societies. They define how access is granted to rights to use, control, and transfer land, as well as associated responsibilities and restraints. In simple terms, land tenure systems determine who can use what resources for how long, and under what conditions.

Land tenure is an important part of social, political and economic structures. It is multi-dimensional, bringing into play social, technical, economic, institutional, legal and political aspects that are often ignored but must be taken into account. Land tenure relationships may be well-defined and enforceable in a formal court of law or through customary structures in a community. Alternatively, they may be relatively poorly defined with ambiguities open to exploitation.

Source: GLTN

 

Choux.jpg

Développement agricole : faciliter l’accès à la terre aux producteurs congolais

Tuesday, March 14, 2017

Date: 14 mars 2017

Source: Adiac

Par Fiacre Kombo

L’Etat congolais entend développer la filière agricole, à travers l’appui aux coopératives et groupements ruraux. Mais sur le terrain, les difficultés quotidiennes des agricultures sont presque les mêmes : des conflits avec les propriétaires fonciers, des moyens encore rudimentaires, un manque des semences...

CRÉDITS : MUJAHID SAFODIEN / AFP

Comment la question de la restitution des terres aux Noirs est revenue dans le débat public sud-africain

Date: 14 mars 2017

Source: Le Monde Afrique

Par Jean-Philippe Rémy

Lettre de Johannesburg.

Sous la pression de l’opposition, l’ANC envisage de remettre en cause l’inviolabilité de la propriété privée garantie par la Constitution post-apartheid pour assurer un meilleur partage des richesses.

Anciãs indígenas Guarani e Kaiowá. Crédito: Ruy Sposati/Cimi

Parecer Jurídico: Cimi analisa impactos da Reforma da Previdência nos direitos dos povos indígenas(Brasil)

Wednesday, March 15, 2017

Neste 15 de março o Brasil irá parar contra a Reforma da Previdência proposta pelo governo Temer. Os povos indígenas também têm a perder com a reforma. Isto porque os indígenas e as indígenas fazem parte da aposentadoria rural. Esta seguridade especial está programada para acabar com a reforma. 

 

Investissement très convoité ou accaparement des terres indésirable ?

Si les investissements étrangers directs (IED) dans les terres arables peuvent stimuler la croissance économique, ils peuvent aussi, le cas échéant, affecter de manière négative la situation des revenus et la sécurité alimentaire de la population locale. À la lumière de la culture de caoutchouc au Laos, l'article montre comment les concessions et la culture sous contrat peuvent conduire à l'accaparement de terres par les investisseurs étrangers.

Resource information

June 2010

Aide extérieure pour venir à bout de structures fragiles: Que peut faire la politique du développement?

La politique du développement doit s'intéresser à toutes les dimensions de la fragilité des structures dans les pays en développement, lesquelles peuvent aller de carences individuelles, comme par exemple en matière de garantie de la sécurité, à l'effondrement des structures de l'État.

Resource information

June 2006

États fragiles: que nous apprennent les exemples de pays?

Afghanistan, Sierra Leone et Somalie : ces trois pays sont des États fragiles ayant des antécédents différents. L'auteur de cet article analyse ces exemples afin d'identifier les causes de leur situation, par exemple le rôle des identités ethniques, la revendication du pouvoir par des clans et d'autres groupes sousétatiques ou l'insuffisance de la représentation de la société au sein des gouvernements. Il estime que le plus grand danger pour un État est la violence qui peut rapidement déstabiliser un État faible et le précipiter dans le chaos.

Resource information

June 2006

Exemple de pays III: Sierra Leone - Un État en renouveau

Après dix ans de guerre civile marquée par de graves violations des droits de l'Homme et des atrocités, en particulier sur les femmes et les enfants, la Sierra Leone était considérée comme un « État failli ». Il a fallu une intervention massive de forces armées sous mandat de l'ONU pour mener la démobilisation à bonne fin en 2002 et rétablir la paix. Les organes de l'État ont commencé à réassumer leurs fonctions et l'économie redémarre. Pourtant le pays restenstable, et les structures administratives sont fragiles.

Resource information

June 2006

Exemple de pays II: La Somalie - Un pays sans État central et néanmoins fonctionnel

La Somalie est l'exemple d'un pays moderne dans lequel l'État central n'existe plus depuis de longues années. Bien qu'elle soit souvent décrite comme étant un pays chaotique et anarchique, une nouvelle forme d'organisation sociale s'y est mise en place depuis longtemps. Il semble même qu'un grand nombre de
personnes s'accommodent bien de cette absence d'un État central.

Resource information

June 2006

Exemple de pays I: Afghanistan - Un État en profonde mutation

Jusqu'en 1978, l'État afghan était faible mais stable. En revanche, il avait
toujours été accompagné par un ordre rural solide. L'effondrement ne se produisit que lorsque eut lieu une tentative d'édification d'un État fort sans consultation de la population rurale, sur la base d'idéologies étrangères et sous l'influence de l'armée. Même si l'État central a parfois fait défaut, de nombreuses institutions publiques ont démontré une surprenante capacité de survie dans les provinces, au point que de larges pans de la population avaient

Resource information

June 2006

Dynamique démographique et développement rural au Burkina Faso: Des progrès grâce à la crise?

Peu de pays sont plus caractérisés par la migration et ses répercussions que le Burkina Faso. Au cours des 40 années qui ont suivi l’indépendance, la moitié de la population a fait l’expérience de la migration, qu’il s’agisse de migration transfrontalière de main-d’œuvre (essentiellement vers la Côte d’Ivoire) ou d’une réinstallation permanente dans le pays même (d’une zone rurale à une autre).

Resource information

June 2011