Contact / Event organiser
Carin Smaller : +41 78 911 0896

Date: 13 juillet 2017

Au Mali, grâce à une nouvelle loi historique, les paysans ont gagné des nouveaux droits sur leurs terres traditionnelles et les communautés rurales ont amélioré leur stabilité économique.

Ceci est la première fois dans l'histoire législative du Mali qu'une loi a été spécifiquement adoptée pour traiter des terres agricoles et elle représente une étape importante pour les communautés rurales au Mali.

En raison de nombreuses demandes pour mieux comprendre les implications de la loi et comment celle-ci a été développée, nous organisions un webinaire le vendredi 21 juillet 2017 à 09:00 GMT (Bamako)/11:00 CEST (Rome/Berlin). 

Merci de vous enregistrer en suivant ce lien : https://zoom.us/webinar/register/951a50ed5e20ac958c34be5db4a05ad8

Nous sommes heureux que Mohamed Coulibaly, notre associé ait contribué au développement de cette loi.

Mohamed est juriste et professeur adjoint à l'Université de Bamako. Pendant plus de six années il a travaillé avec les parties prenantes clés pour s’assurer que la loi reflète tant les meilleures pratiques internationales que les besoins des paysans maliens.

« Nous avons réussi à créer un nouveau cadre juridique qui renforce les droits fonciers coutumiers, améliore la gouvernance, renforce les droits des femmes et facilite la compréhension des lois et des processus par les populations rurales. Ecrit Mohamed dans un blog  disponible en français et anglais. »

Mohamed sera accompagné par Mamadou Goita, un socio-économiste en développement et spécialiste des systèmes d'éducation et de formation au Mali. Actuellement ,Mamadou est le directeur exécutif de l'Institut de recherche et de promotion des alternatives au développement(IRPAD/Afrique).

Mamadou travaille depuis des années sur des questions telles que le coton, le commerce, les industries extractives, la gestion des conflits, la gouvernance, la décentralisation et le développement local, la migration . Il a participé à de nombreuses études économiques, sociales ou socioéconomiques, des recherches et des processus d'évaluation en Afrique. En tant que directeur de l'IRPAD, il a dirigé la rédaction de la politique foncière agricole qui a ouvert la voie à la nouvelle loi.

Vous pouvez voir une vidéo et des documents de présentation du webinaire anglais ici