Date : 4 octobre 2017

Source : VOA

Au moins deux personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées lors d'un conflit foncier qui a également fait 1.500 déplacés ces dernières semaines dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, régulièrement le théâtre de violences liées à la propriété foncière, a annoncé mercredi le gouvernement ivoirien.

"Il y a des troubles qui ont été relevés dans cette partie du pays (ouest, NDLR) depuis plusieurs semaines (...). Ces troubles ont pour origine principalement le fait que des forêts classées ou non sont convoitées par plusieurs communautés. Les communautés autochtones mais également les communautés allogènes étrangères ou ivoiriennes", a déclaré à la presse Bruno Koné, porte-parole du gouvernement.

"Le bilan à ce jour fait état malheureusement de deux morts, de nombreux blessés, de campements incendiés. (...) 1.500 personnes sont aujourd'hui déplacées pour se mettre en sécurité", a-t-il poursuivi.

Le gouvernement "s'organise pour prendre rapidement des mesures de protection des populations" à travers le "renforcement (...) des forces armées dans la zone" et le "soutien en vivres", a-t-il assuré.

C'est "un problème difficile", a reconnu M. Koné, précisant que le gouvernement a mis en place un "comité de règlement du conflit".

Seulement 4% des terres agricoles sont enregistrées avec un titre de propriété en Côte d'Ivoire, où l'économie est dominée par l'agriculture, une situation à l'origine de conflits fonciers parfois très meurtriers.

Le gouvernement ivoirien avait annoncé en 2013 l'immatriculation sur dix ans de 23 millions d'hectares de terres en vue de régler la question agraire mais le projet est resté lettre morte.

En Côte d'Ivoire, l'agriculture représente 24% du produit intérieur brut (PIB), selon le ministère de l'Agriculture et deux tiers de la population active vivent de l'agriculture ou d'activités liées à l'exploitation de la terre.

Ce flou dans le domaine foncier est à l'origine de fortes tensions et de violences interethniques depuis des années, notamment dans l'Ouest, grande région productrice du cacao, dont la Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial.

 

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.