Le foncier industriel ne constitue plus une entrave pour l’investissement à Constantine

18 avril 2017
Constantine.jpg
Constantine.jpg
Language of the news reported
Français

Date: 18 avril 2017

Source: APS

Le ministre de l’Industrie et des Mines,  Abdeslem Bouchouareb, a affirmé mardi à Constantine que le foncier  industriel "ne constitue plus une entrave pour l’investissement à  Constantine".

"Avec la mobilisation de 1.100 hectares de foncier industriel, au titre de  l’opération de réalisation de quatre nouvelles zones industrielles, dont  deux seront opérationnelles le mois en cours et deux autres d’ici le mois  de septembre prochain, le problème du déficit en foncier industriel ne se  posera plus dans cette wilaya", a appuyé le ministre, au cours d’une visite  de travail.

Il s’agit là "d’un acquis de première importance" qu’il faut rentabiliser  "absolument" à travers une bonne exploitation et gestion pour consolider  "Constantine dans sa position de pôle économique et industriel à l’échelle  nationale", a-t-il poursuivi.

Dans ce contexte, le ministre a insisté sur l'urgence "d’améliorer le taux  d’intégration locale" des différentes unités industrielles, soulignant que  cette intégration constitue "une valeur ajoutée" pour ces unités et appuie  la compétitivité dans le domaine industriel.

Au cours de sa visite dans la wilaya, M. Bouchouareb a inauguré dans la  matinée une usine de fabrication du ciment colle, implantée à la zone  industrielle Tarf, de la commune d’Ibn Badis, avant de visiter la société  de maintenance industrielle de l’Est du groupe GIKA, située à la zone  industrielle de la commune de Didouche Mourad. 

Le ministre devra, dans l’après midi, présider une rencontre avec les  investisseurs et opérateurs économiques de la wilaya.