L’IPF lance un projet de suivi des progrès dans la mise en œuvre de la Déclaration de l’UA sur le foncier

2 mars 2017
IPF.jpg
IPF.jpg
Language of the news reported
Français

Date: 02 mars 2017

Source: Uneca.org

 L’Initiative sur les politiques foncières (IPF) de la CUA-CEA-BAD a lancé un projet pilote pour suivre les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Déclaration de l’UA sur les problèmes et enjeux fonciers en Afrique. En collaboration avec l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI), le projet évaluera les progrès réalisés dans la mise en œuvre des principales décisions et engagements de la Déclaration de l’UA sur le foncier aux niveaux continental, régional et national.

Dans son discours de bienvenue lors de la réunion de planification du projet tenue les 1er et 2 mars 2017, à l’Institut international de recherche sur l’élevage (ILRI), à Addis-Abeba (Éthiopie), M. Stephen Karingi, Directeur de la Division pour le renforcement des capacités et en charge de la Division de l’intégration régionale et du commerce (RITD) de la CEA, a salué le partenariat IPF-IFPRI sur le Suivi & l’Évaluation.  « Nous sommes heureux du partenariat avec l’IFPRI, un pôle de réflexion bien connu qui, depuis de nombreuses années, génère des connaissances et offre des options stratégiques aux décideurs dans le domaine de la gestion foncière, de l’agriculture et des ressources naturelles ».

« L’IFPRI se concentre avant tout sur la recherche pour plus d’impact des politiques et est ainsi très heureux de se joindre à l’IPF dans ce projet qui pose un défi mais passionnant », convient de dire Mlle Ruth Meizen-Dick dans son allocution d’ouverture. Mlle Meizen-Dick, Leader prestigieux, Régimes de la propriété des ressources naturelles, Institutions et marchés politiques (PIM) et Chercheur principal, Division de l’environnement et de la technologie de production, de l’IFPRI indique que l’IPF a démontré qu’un savoir politique peut être généré pour faire face aux défis et l’initiative du Suivi & d’Évaluation offrira aux pays et à beaucoup d’autres une excellente occasion d’apprendre à faire les choses différemment afin de renforcer la gouvernance et la gestion foncières.

Dans ses remarques liminaires, Mlle Janet Edeme, Chef de l’économie rurale, du Département de l’économie rurale et de l’agriculture (DREA), à la Commission de l’Union africaine (CUA) a salué les efforts de l’IPF et de l’IFPRI et exprimé son espoir de voir ce partenariat finalement avancer les efforts de Suivi & d’Évaluation, l’un des portefeuilles les plus importants du programme de l’IPF. « Nous sommes dans une large mesure dans des domaines inexplorés, étant donné que beaucoup de nos États membres n’ont pas suivi les processus de gouvernance foncière dans le passé. Même à l’échelle mondiale et régionale, faire le suivi de la gouvernance foncière est encore un domaine en élaboration ». Elle a donc demandé à l’IPF et à l’IFPRI de servir de plate-forme d’engagement avec de nombreux experts et intervenants dans la mise en œuvre du projet pilote.

Le projet pilote sur le Suivi et l’Évaluation élaborera une base de référence détaillée qui servira de base de  suivi des progrès accomplis dans la mise en œuvre des décisions clés de la Déclaration de l’Union africaine sur le foncier ; suivre les progrès accomplis aux niveaux continental, régional et national depuis le lancement de la mise en œuvre de la Déclaration ; documenter et diffuser les meilleures pratiques et renforcer la capacité à soutenir les efforts faits par les États membres pour assurer un suivi régulier et établir des rapports sur la gouvernance foncière.



Publié par:



La Section des communications 

Commission économique pour l’Afrique 

BP 3001 

Addis-Abeba (Éthiopie) 

Tél. +251 11 551 5826 

Adresse électronique : ecainfo@uneca.org