Date : 4 octobre 2017

Source : VOA

Au moins deux personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées lors d'un conflit foncier qui a également fait 1.500 déplacés ces dernières semaines dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, régulièrement le théâtre de violences liées à la propriété foncière, a annoncé mercredi le gouvernement ivoirien.

"Il y a des troubles qui ont été relevés dans cette partie du pays (ouest, NDLR) depuis plusieurs semaines (...). Ces troubles ont pour origine principalement le fait que des forêts classées ou non sont convoitées par plusieurs communautés. Les communautés autochtones mais également les communautés allogènes étrangères ou ivoiriennes", a déclaré à la presse Bruno Koné, porte-parole du gouvernement.

"Le bilan à ce jour fait état malheureusement de deux morts, de nombreux blessés, de campements incendiés. (...) 1.500 personnes sont aujourd'hui déplacées pour se mettre en sécurité", a-t-il poursuivi.

Le gouvernement "s'organise pour prendre rapidement des mesures de protection des populations" à travers le "renforcement (...) des forces armées dans la zone" et le "soutien en vivres", a-t-il assuré.

C'est "un problème difficile", a reconnu M. Koné, précisant que le gouvernement a mis en place un "comité de règlement du conflit".

Seulement 4% des terres agricoles sont enregistrées avec un titre de propriété en Côte d'Ivoire, où l'économie est dominée par l'agriculture, une situation à l'origine de conflits fonciers parfois très meurtriers.

Le gouvernement ivoirien avait annoncé en 2013 l'immatriculation sur dix ans de 23 millions d'hectares de terres en vue de régler la question agraire mais le projet est resté lettre morte.

En Côte d'Ivoire, l'agriculture représente 24% du produit intérieur brut (PIB), selon le ministère de l'Agriculture et deux tiers de la population active vivent de l'agriculture ou d'activités liées à l'exploitation de la terre.

Ce flou dans le domaine foncier est à l'origine de fortes tensions et de violences interethniques depuis des années, notamment dans l'Ouest, grande région productrice du cacao, dont la Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial.

 

Copyright © Fuente (mencionado arriba).  Todos los derechos reservados. Land Portal distribuye materiales sin la autorización del poseedor de los derechos de autor basándose en la doctrina del “uso razonable”, que consiste en publicar noticias con motivos informativos y no comerciales. Si eres el poseedor de los derechos de autor de un artículo y quieres que no aparezcan en la página, no dudes en contactarnos mediante el correo hello@landportal.info y lo retiraremos inmediatamente.

Múltiples noticias relacionadas con la gobernanza de la tierra son incluidas cada día en landportal.info por los usuarios del Land Portal, de múltiples fuentes, como nuevas organizaciones, instituciones e individuos que representan una variedad de posturas sobre un tema. Los derechos de autor del artículo pertenecen a su autor; Land Portal Foundation no posee ningún derecho para editar o corregir el artículo, y por ello, Land Portal Fundation no respalda su contenido. Para realizar correcciones o preguntar por permiso para republicar u otro uso autorizado de este material, por favor contacte directamente con el poseedor de los derechos de autor.